SOMMAIRE Contents

Sommaire Contents-Free PDF

  • Date:10 Jan 2021
  • Views:0
  • Downloads:0
  • Pages:26
  • Size:851.50 KB

Share Pdf : Sommaire Contents

Download and Preview : Sommaire Contents


Report CopyRight/DMCA Form For : Sommaire Contents


Transcription:

Sant publique France Saint Maurice France,Camille Lecoffre et coll. ARTICLE Article, CHOLEST ROL LDL CHEZ LES ADULTES EN FRANCE M TROPOLITAINE CONCENTRATION. MOYENNE CONNAISSANCE ET TRAITEMENT EN 2015 VOLUTIONS DEPUIS 2006. LDL CHOLESTEROL IN ADULTS IN METROPOLITAN FRANCE MEAN CONCENTRATION AWARENESS. AND TREATMENT IN 2015 AND TRENDS SINCE 2006, Camille Lecoffre1 camille lecoffre santepubliquefrance fr Anne Laure Perrine1 Jacques Blacher 2 3 Val rie Oli 1. Sant publique France Saint Maurice France, Centre de diagnostic et de th rapeutique H tel Dieu AP HP Paris France. Universit Paris Descartes Paris France, Soumis le 12 06 2018 Date of submission 06 12 2018.
R sum Abstract, Introduction L hypercholest rol mie est un facteur de risque cardiovasculaire important souvent non. diagnostiqu En France 18 8 des adultes avaient un cholest rol LDL LDL c sup rieur 1 6 g l en 2006. L objectif de l tude tait d estimer la cholest rol mie LDL moyenne chez l adulte et la fr quence de l hyper. cholest rol mie LDL de d crire la prise en charge de l hypercholest rol mie en France en 2015 et d en tudier. les volutions depuis 2006, M thodes Esteban est une tude transversale men e entre 2014 et 2016 sur un chantillon repr sentatif. de la population de France m tropolitaine hors Corse Elle incluait une enqu te par questionnaires et un. examen de sant avec un bilan lipidique chez les adultes de 18 74 ans Pour les analyses deux valeurs seuils. d hypercholest rol mie LDL ont t consid r es 1 6 g l et 1 9 g l. R sultats La cholest rol mie LDL moyenne tait de 1 30 g l IC95 1 28 1 32 sans diff rence selon le. sexe Dans la population 19 3 avaient un LDL c 1 6 g l et 6 0 un LDL c 1 9 g l Parmi l ensemble des. 18 74 ans 10 9 des hommes et 6 7 des femmes avaient eu au moins la d livrance d un traitement hypoli. p miant au cours de l ann e pr c dente Entre 2006 et 2015 la cholest rol mie LDL moyenne et la proportion. d adultes avec un LDL c lev 1 6 g l et 1 9 g l sont rest es stables La proportion d adultes ayant d j eu un. dosage du cholest rol a diminu de 8 7 chez les hommes ps 0 002 et de 15 5 chez les femmes ps 0 0001. La proportion d adultes avec un traitement hypolip miant a diminu de 29 6 ps 0 0001 depuis 2006. Conclusion La proportion d adultes avec un LDL c 1 6 g l relativement lev e par rapport aux autres pays. industrialis s n a pas volu depuis 2006 la proportion d adultes d clarant avoir d j eu un bilan lipidique et. celle des adultes trait s par hypolip miants ont diminu Ce nouvel tat des lieux t moigne d une situation qui. reste pr occupante en France dans la mesure o l hypercholest rol mie LDL est souvent associ e d autres. facteurs de risque cardiovasculaire, Introduction Hypercholesterolemia is a major cardiovascular risk factor often undiagnosed In France. in 2006 18 8 of adults presented with LDL cholesterol LDL c above 1 6 g l The aim of the study was to. estimate the mean value of LDL c and the proportion of hypercholesterolemia LDL in adults and to describe. hypercholesterolemia management in France in 2015 and to analyze its trends since 2006. Methods Esteban is a cross sectional study based on a representative sample of the French metropolitan popula. tion Corsica excepted implemented between 2014 and 2016 Data were collected using questionnaires and a bio. logical and clinical exam in adults aged 18 74 Analyzes were based on two LDL c threshold values 1 6 g l and 1 9 g l. Results The mean LDL c was 1 30 g l CI95 1 28 1 32 with no significant gender differences In the popula. tion 19 3 of adults had a LDL c value 1 6 g l and 6 0 a LDL c value 1 9 g l Among the 18 74 year olds the. percentage of adults having at least one reimbursement for lipid lowering drugs during the year preceding the. survey was 10 9 in men and 6 7 in women From 2006 to 2015 the mean LDL c and the percentage of high. LDL c 1 6 g l and 1 9 g l did not change The percentage of adults who reported having had a cholesterol. check at least once in the past decreased by 8 7 in men ps 0 002 and by 15 5 in women ps 0 0001 The. prevalence of lipid lowering drug decreased by 29 6 ps 0 0001 since 2006. Conclusion The percentage of adults having a LDL c value 1 6 g l quite high compared to other high income. countries has not changed since 2006 the percentage of adults who reported having had a cholesterol check. at least once in the past and the percentage of adults having a lipid lowering treatment decreased This new. overview shows a situation that remains worrying in France since hypercholesterolemia LDL is often linked to. other cardiovascular risk factors, Mots cl s Cholest rol LDL Connaissance Traitement hypolip miant Enqu te nationale transversale France. Keywords LDL cholesterol Awareness Lipid lowering treatment National cross sectional survey France. 710 6 novembre 2018 BEH 37, Introduction hypertension art rielle et dyslipid mies et de leur.
part non diagnostiqu e chez l adulte figurait parmi. L hypercholest rol mie est l un des principaux ses objectifs principaux Elle repose sur un plan de. facteurs de risque cardiovasculaire avec le taba sondage probabiliste trois degr s communes ou. gisme l hypertension art rielle et le diab te 1 3 Pr s regroupement de communes m nages individus. de 4 3 millions de d c s et 88 7 millions d ann es de avec une stratification en fonction de la r gion et du. vie en bonne sant perdues DALYs dans le monde degr d urbanisation Les m nages ont t chantil. en 2010 lui seraient attribuables d apr s le Global lonn s sur la base des num ros de t l phone fixes. Burden of Diseases la classant en 4e position des et mobiles g n ration al atoire de num ros puis. facteurs de risque 4 dans chaque foyer un individu a t tir au sort. La concentration des param tres lipidiques dans le Le protocole incluait la passation de questionnaires. plasma est associ e plusieurs facteurs dont l ge par un enqu teur et d auto questionnaires une. le sexe l alimentation riche pauvre en fibres en enqu te alimentaire un examen de sant avec des. graisses l activit physique l indice de masse corpo pr l vements biologiques r alis dans un centre. relle IMC le tabagisme la consommation d alcool d examen de sant CES de l Assurance maladie. et des facteurs g n tiques 5 Le cholest rol LDL AM ou domicile et une extraction des donn es. LDL c fraction la plus ath rog ne du cholest rol de consommation de soins de l AM Les inclusions. s accumule dans la paroi des art res lorsqu il est se sont d roul es entre avril 2014 et mars 2016. en exc s contribuant ainsi la formation de la 3 476 adultes ont accept de participer l tude. plaque d ath rome L hypercholest rol mie peut tre parmi les 4 912 m nages ayant donn leur accord 14. pr venue ou trait e par la mise en place de mesures Cette tude a obtenu les autorisations n cessaires. hygi no di t tiques ventuellement associ es un Comit consultatif sur le traitement de l informa. traitement m dicamenteux Plusieurs m ta analyses tion en mati re de recherche dans le domaine de. ont montr que la r duction du cholest rol total la sant Commission nationale de l informatique et. ou LDL c diminuait les v nements cardio neuro des libert s et Comit de protection des personnes. vasculaires ainsi que le risque de mortalit cardio n 2012 A00456 34 ainsi qu un d cret en Conseil. vasculaire et toutes causes 6 8 d tat n 2013 742 pour l utilisation des donn es de. l AM via le num ro d inscription au r pertoire des. En France les maladies cardio neuro vasculaires personnes physiques NIR. sont la premi re cause de mortalit chez les femmes. et la deuxi me chez les hommes 9 Elles ont t Recueil des donn es. l origine de l hospitalisation de pr s d un million de. personnes en 2014 En 2006 2007 d apr s l tude Les donn es sociod mographiques ont t recueil. nationale nutrition sant ENNS 18 8 des adultes lies par questionnaire en face face lors de la. g s de 18 74 ans avaient un LDL c sup rieur premi re visite domicile. 1 6 g l 10 Du fait de la part lev e de l hypercholes. Bilan lipidique, t rol mie non diagnostiqu e 11 12 l estimation de la. distribution des valeurs de cholest rol mie dans la Un pr l vement sanguin a t r alis lors de l examen. population n cessite la r alisation d enqu tes avec de sant chez des personnes jeun depuis au moins. un examen de sant et un dosage du cholest rol 12 heures Le cholest rol total le cholest rol HDL. Ainsi l tude de sant sur l environnement la biosur HDL c et les triglyc rides ont t dos s dans les. veillance l activit physique et la nutrition Esteban heures suivant le pr l vement par les laboratoires. construite avec une m thodologie comparable celle de biologie m dicale rattach s aux CES de l AM ou. d ENNS permet 1 de fournir une nouvelle estima par des laboratoires de ville Le LDL c a t calcul. tion de la cholest rol mie LDL moyenne et de la pour l ensemble des adultes partir de la formule de. fr quence de l hypercholest rol mie LDL au seuil de Friedewald lorsque les triglyc rides taient inf rieurs. 1 6 g l 2 de d crire la prise en charge de l hyper 3 4 g l 15 Pour les analyses statistiques deux valeurs. cholest rol mie dans la population adulte de France seuil de LDL c ont t consid r es 1 6 g l et 1 9 g l Le. m tropolitaine en 2015 et 3 d en tudier les volu seuil de 1 6 g l utilis dans la d finition d une choles. tions depuis 2006 t rol mie LDL trop lev e jusqu en 2016 16 permettra. d tudier les volutions depuis 2006 Le seuil de,1 9 g l correspond un objectif de LDL c maximal. Mat riel et m thodes pour des personnes ayant un faible niveau de risque. cardiovasculaire 15 Le HDL c tait consid r comme, L tude Esteban bas et facteur de risque cardiovasculaire en dessous. Esteban est une tude descriptive transversale en de 0 40 g l chez les hommes et de 0 50 g l chez les. population g n rale men e sur un chantillon repr femmes et comme protecteur partir de 0 60 g l. sentatif de la population fran aise m tropolitaine hommes et femmes 15. hors Corse d enfants g s de 6 17 ans et d adultes,Traitements. de 18 74 ans vivant dans un m nage au sens du, recensement de l Institut national de la statistique Les traitements hypolip miants classification Anato.
et des tudes conomiques Insee 13 14 L estimation mical Therapeutic Chemical ATC C10AA C10BA. de la pr valence des facteurs de risque vasculaire C10BX C10AB C10AC C10AD C10AX antidiab tiques. BEH 37 6 novembre 2018 711, classe A10 sauf le benfluorex 17 et antihypertenseurs Figure 1. C02 C03 C07 C08 et C09 18 nom et date de d livrance Diagramme de flux de l tude de la cholest rol mie LDL. ont t obtenus par un appariement des donn es indivi tude Esteban France m tropolitaine hors Corse 2015. duelles des adultes inclus avec les donn es du Syst me. national d information inter r gime de l Assurance 3 021 adultes. maladie Sniiram 95 8 des personnes ayant accept la premi re visite. de donner leur NIR ont pu tre appari es au Sniiram Un. adulte tait consid r comme trait s il avait b n fici. d au moins une d livrance d un traitement hypolip miant 525 sans examen de sant 17. dans l ann e pr c dant l examen de sant,Connaissance de l hypercholest rol mie. 315 sans accord pour l utilisation, Un d pistage de l hypercholest rol mie ant rieur de leur NIR ou non appari s. l tude a t consid r partir de la question Avez avec le Sniiram 12. vous d j eu un dosage de votre cholest rol dans le. sang La connaissance de l hypercholest rol mie, a t consid r e si au moins une r ponse aux ques 107 sans valeur de cholest rol LDL 5. tions suivantes tait positive Avez vous ou avez dont 9 avec triglyc rides 3 4 g l. vous d j eu une hypercholest rol mie ou Un et 86 avec bilan lipidique incomplet. m decin vous a t il d j dit que vous aviez trop de. cholest rol dans le sang hypercholest rol mie,2 074 adultes.
Autres facteurs de risque cardiovasculaires dans l tude LDL c. La taille et le poids ont t mesur s lors de l exa,men de sant permettant le calcul de l indice. de masse corporelle IMC poids taille2 Les cat tests du Chi2 et de Fisher ont t utilis s avec des. gories d IMC utilis es sont celles de l Organisation donn es qualitatives et le test t de Student avec des. mondiale de la sant OMS normal ou maigre variables quantitatives Le seuil de significativit des. IMC 25 kg m surpoids 25 IMC 30 kg m et tests statistiques tait fix 5. ob sit IMC 30 kg m Le statut tabagique d clar Pour tudier les volutions entre 2006 et 2015 les. a t class en trois cat gories fumeur actuel donn es de l tude ENNS ont t standardis es sur. ancien fumeur ou non fumeur Le niveau d activit les caract ristiques de la population d Esteban afin. physique de la population adulte a t recueilli par de s affranchir d un ventuel effet de l volution du. auto questionnaire version fran aise du Recent profil de la population entre les deux tudes Cette. Physical Activity Questionnaire RPAQ 19 Le diab te standardisation a t r alis e par le calcul d un. trait tait d fini par la d livrance d au moins trois nouveau jeu de pond rations pour ENNS calcul es. traitements antidiab tiques des dates diff rentes,selon les m mes principes de redressement et avec. ou de deux s il y avait au moins un grand condi,les m mes donn es de calage que ceux d Esteban 20. tionnement quantit suffisante pour 90 jours dans,Une p value standardis e ps a t calcul e pour les. l ann e pr c dant l examen de sant partir des,tests de comparaison.
donn es du Sniiram L hypertension art rielle HTA, tait d finie par une pression art rielle systolique. 140 mm Hg ou une pression art rielle diastolique R sultats. Cholest rol LDL chez les adultes en France m tropolitaine concentration moyenne connaissance et traitement en 2015 volutions depuis 2006 LDL cholesterol in adults in metropolitan France Mean concentration awareness and treatment in 2015 and trends since 2006 p 710 Camille Lecoffre et coll Sant publique France Saint Maurice France ARTICLE Article Impact pr vention

Related Books