Rem Koolhaas est architecte et urbaniste Son agence

Rem Koolhaas Est Architecte Et Urbaniste Son Agence-Free PDF

  • Date:22 Nov 2020
  • Views:7
  • Downloads:0
  • Pages:25
  • Size:2.97 MB

Share Pdf : Rem Koolhaas Est Architecte Et Urbaniste Son Agence

Download and Preview : Rem Koolhaas Est Architecte Et Urbaniste Son Agence


Report CopyRight/DMCA Form For : Rem Koolhaas Est Architecte Et Urbaniste Son Agence


Transcription:

Singapour Atlanta ou bien Duba par son habitation,de masse son tatisme son urbanisme d apparence. anarchique la m tropole contemporaine heurte,et interroge nos valeurs les plus profondes ou du. moins celles auxquelles nous sommes le plus senti,mentalement attach s Pourquoi des architectes des. r gimes politiques des cultures europ enne am ri, caine asiatique compl tement diff rents les uns des. autres en arrivent ils des configurations similaires. travers des probl matiques ordinairement d laiss es. par les architectes la tabula rasa le junkspace ou la. congestion Rem Koolhaas questionne ce qui s appelait. autrefois la ville en tant qu espace unique pour la r flexion. architecturale Ce livre regroupe pour la premi re fois. une s rie de textes dont le magistral essai Singapour. Songlines qui sont autant de m ditations sur la,nature de la ville contemporaine et ses m tamor.
phoses radicales au cours des derni res d cennies,Ces crits consacr s Atlanta Singapour Paris. Lille Berlin Tokyo New York Rotterdam Moscou, ou Londres s apparentent des portraits litt raires. la mani re des images de pens e de Walter Benjamin. ils abolissent les barri res conventionnelles entre archi. tecture philosophie et journalisme, Rem Koolhaas est architecte et urbaniste Son agence. l OMA Office for Metropolitan Architecture est mondia. lement connue pour ses contributions pratiques et, th oriques sur l urbanisme Il est notamment l auteur chez. Payot de Junkspace Repenser radicalement l espace,Collection dirig e par Lidia Breda.
rem koolhaas,aux ditions payot,Junkspace Repenser radicalement l espace urbain. tudes sur ce qui s appelait autrefois la ville,Rem Koolhaas. tudes sur ce qui,s appelait autrefois,Traduit de l anglais. par Francis Gu vremont,dition tablie et pr sent e,par Manuel Orazi. Manuels Payot,Retrouvez l ensemble des parutions,des ditions Payot Rivages sur.
payot rivages fr,Illustration de couverture Shenzen AMO. Rem Koolhaas,ditions Payot Rivages Paris 2017, pour la traduction fran aise et la pr sente dition. ISBN 978 2 228 91931 9,de Manuel Orazi,Le Corbusier et la Luftwaffe ont. En commun d avoir uvr avec z le,modifier le profil de l Europe. Ce qu oublia la furie des cyclopes,De sang froid le crayon l acheva1.
Joseph Brodsky Rotterdam Journal 1973,Durant plusieurs ann es Rem Koolhaas a. voulu crire un livre au titre anodin La Ville,contemporaine2 S il a mis de c t ce projet. 1 In Vertumne et autres po mes traduit par H l ne,Henry Paris Gallimard 1993 p 42. 2 Rem Koolhaas Introduction for New Research,The Contemporary City in A U no 217 1988. p 152 et Toward the Contemporary City L Archi, tecture d aujourd hui avril 1989 Voir Odile Fillion La.
Ville Oriol Bohigas Andrea Branzi Rem Koolhaas L on. Krier Pierluigi Nicolin Jean Nouvel Paris Le Moniteur. 1994 publi l occasion de l exposition La Ville Art et. architecture en Europe 1870 1993 Centre Georges,Pompidou du 10 f vrier au 9 mai 1994. c est d une part qu un nombre toujours plus,grand d obligations l ont occup d autre part. qu il a pr f r se consacrer d autres textes,notamment S M L XL1 l hypertexte de 1995. qui marque un net changement dans la trajec,toire intellectuelle de l architecte et crivain. n erlandais Les recherches collectives de,Mutations2 ont proc d de S M L XL mais.
il est aussi fort probable qu elles aient elles,m mes volu pr cis ment partir de La Ville. contemporaine qui avait cr d mesur ment,entre 1993 et 1995 avant de se fondre dans ce. nouveau texte Je suis en train d crire un,livre dans lequel j analyse Atlanta la structure. des nouvelles cit s parisiennes et Singapour,Les architectes les syst mes politiques les. cultures am ricaine europ enne asiatique,sont compl tement diff rents et pourtant ils.
en arrivent des configurations relativement,similaires ce que d ailleurs tout le monde. 1 Rem Koolhaas et Bruce Mau S M L XL New York,The Monacelli Press 1995. 2 Rem Koolhaas Stefano Boeri Sanford Kwinter,Nadia Tazi Hans Ulrich Obrist d Mutations Barce. lone Actar 2001 Ce livre recueille les recherches pro. duites au cours de l exposition organis e par l Arc en r ve. centre d architecture de Bordeaux de novembre,regrette Je voudrais comprendre ce ph no. m ne et les raisons derri re ces similitudes1,Quoi qu il en soit nous pouvons r troactive.
ment mettre en exergue les limites de ce livre,rest in dit en son centre se trouve la ville le. centre de toute la pens e de Koolhaas qu il,place m me dans le nom de son agence Office. for Metropolitan Architecture OMA fond e,en 1975 avec Madelon Vriesendorp Elia et Zoe. Zenghelis Plus encore l essai sur Atlanta tout,aussi bien que Singapour Songlines s attachent. d couvrir et comparer des villes de second,plan tout en r v lant la fois les probl mes.
globaux et les obsessions personnelles de l au,teur Comme l crivait Rem Koolhaas dans. son avant propos Singapour Songlines En,1995 j ai commenc enseigner Harvard Je. voulais appeler mon programme Centre,d tude de ce qui s appelait autrefois la ville2. 1 Rem Koolhaas Atlanta Parigi Singapore, entre tien paru dans Lotus no 84 f vrier 1995 p 19 Voir. le t moignage de Cecil Balmond Que s est il pass en. 1993 Rem a commenc crire S M L XL Au d but, ce n tait qu un petit livre qu il tra nait partout avec lui.
Quand il venait me voir il l ouvrait avant m me de me. dire bonjour chaque fois le livre tait un petit peu plus. pais Clog entretien paru dans Rem 2014 p 133,2 Apr s une longue r flexion l auteur a accept la. proposition de l diteur d intituler ainsi son livre qui. l origine avait pour titre La Ville aujourd hui,mais l administration a consid r que ma pro. position tait trop radicale En particu,lier Harvard je voulais tudier le d clin de. l influence occidentale sur l laboration de la,ville et noncer quelques premi res hypoth ses. sur la nature des modernit s non occidentales,en train d merger en Afrique dans le monde.
arabe et en Asie et qui allaient de toute vi,dence fixer les contours de notre si cle1. De m me dans son analyse de la m tropole,par excellence Delirious New York Koolhaas. avait d j trouv dans l encombrement urbain le,fil rouge de toute son uvre venir Si Atlanta. domin e par la figure atypique de John Portman,l architecte promoteur artiste est une ville sans. histoire dont la principale caract ristique est,d avoir perdu son centre Il n y a plus de.
centre donc il n y a plus de p riph rie si elle,est en outre la ville de la r invention une vaste. chelle de l atrium romain Portman pourrait,affirmer que toutes les villes sont maintenant. devenues Atlanta Singapour Paris le Louvre,n est il pas l atrium ultime on peut en dire. autant de Singapour Des aspects toujours plus, 1 Voir le texte introductif de l auteur infra p 95. Ce texte a d abord t crit pour para tre en t te de l di. tion italienne de Singapour Songlines dit par M di. Robilant Macerata Quodlibet 2010 p 7 9,nombreux de l artificialit de Singapour se sont.
ins r s dans l cologie de nos villes que ce soit,l ubiquit des pelouses et des haies d arbustes ou. encore le contr le obsessionnel de la propret et,de l environnement des villes telles que Paris et. Londres1 Par la suite il a prolong ses intui,tions au sujet d Atlanta et les concepts tudi s. Singapour il les a pouss s leurs plus extr mes,cons quences il les a autrement dit radicalis s. et a ainsi donn naissance l essai sur la ville,g n rique qui est une repr sentation l g re.
ment d guis e abstraite g n ralis e de,Singapour2 Il s agit proprement parler d un. v ritable affront fait aux architectes occidentaux. car la ville g n rique remet en question le tabou, du genius loci des villes europ ennes anciennes et. sacr es Paris ne peut devenir que plus pari,sienne elle est d j en train de devenir hyper. Paris une caricature vernie3,Cependant Atlanta et Singapour ont besoin. 3 Rem Koolhaas La Ville g n rique Junkspace, Repenser radicalement l espace urbain Paris Payot coll.
Manuels Payot 2011 p 46 propos de ce passage, voir aussi l important essai de S bastien Marot Du vil. lage global la ville g n rique Rem Koolhaas arch o. logue Marnes no 2 2011 p 235 251,de Paris pour s y comparer D ailleurs les pre. miers projets importants d OMA taient con us,pour la capitale fran aise la participation aux. concours sous Mitterrand pour le parc de la,Villette la Biblioth que nationale de France. Melun S nart l Expo 89 la ZAC Danton la,biblioth que universitaire de Jussieu La.
D fense et la r alisation de la villa dall Ava,Saint Cloud Si l on tient compte des autres pro. jets d cisifs tels qu Euralille et la villa Lemoine. Floirac qui se trouve d j inscrite l inventaire,suppl mentaire des monuments historiques et. de l association avec certains intellectuels pari,siens comme Hubert Damisch ou Bruno Latour. on comprend sans peine que Koolhaas ait pu tre,pratiquement consid r comme un architecte. fran ais1 au cours des ann es 1980 et 1990 c est,dire au moment m me o il r fl chissait sur.
1 Il est certain que j ai fait mon meilleur travail en. France et que j ai r pondu des conditions sp cifique. ment fran aises Je pense que les projets que nous avons. faits pour Paris sont peut tre les plus contextuels les. plus pr cis les plus nuanc s parmi tous ceux que nous. avons faits Les plus pol miques et en m me temps les. plus cr dibles Fran ois Chaslin Deux conversations. avec Rem Koolhaas et autres textes Paris Sens Tonka. 2001 p 87 Voir aussi le chapitre Un livre fran ais. in Paul Bouet Rem Koolhaas en France I Le retour la. ville 1976 1979 Paris ditions B2 2014 p 88 90,La Ville contemporaine D ailleurs des nom. breuses traductions de Delirious New York seule,la traduction en version fran aise1 est parue la. m me ann e que l dition originale en anglais,et pour cause Quand j crivais New York. d lire des parties me venaient en fran ais tant le. livre tait fran ais dans sa conception D ailleurs, je pr f re la version fran aise du livre sa version. anglaise mon avis moins correcte2 Deleuze,citait souvent cet effet une phrase de Proust.
Les beaux livres sont crits dans une sorte de,langue trang re Paradoxalement parmi. toutes les traductions parues dans le monde on,ne compte encore aucune traduction n erlan. daise du premier livre de Koolhaas,Ce n est donc pas un hasard si le pr sent. recueil para t d abord en France Il rassemble,pour la toute premi re fois les textes que. Koolhaas a consacr s aux diverses villes aux,quelles il s est int ress que ce soit pour son.
travail d architecte ou d universitaire ou simple,ment titre personnel entre 1987 et 2007. c est dire pendant les vingt ann es de sa pleine,1 Rem Koolhaas New York d lire Un manifeste. r troactif pour Manhattan Paris Ch ne 1978,2 Jean Fran ois Chevrier Entretien avec Rem. Koolhaas Changement de dimensions L Architecture,Aujourd hui no 361 novembre d cembre 2005 p 97. maturit Nous avons d j voqu Atlanta Paris,Singapour mais il faut galement mentionner.
Lille Tokyo Berlin New York Moscou et,Londres Et il ne s agit pas ici de textes th o. riques comme c tait le cas dans Junkspace son,livre pr c dent dans lequel on trouvait aussi les. essais Bigness et La Ville g n rique1 Il,s agit plut t de textes de circonstance travers s. de labyrinthiques retours sur soi m me quelque,part mi chemin entre l exp rience et la. r flexion Le mod le de structure du livre et,d un point de vue transversal est Images de.
pens e 2 ouvrage posthume de Walter Benjamin, qui r unit des descriptions de villes que l auteur a. aim es ou qu il a habit es propos de Moscou,par exemple il crivait son ami Kracauer qu il. en revenait enrichi d images visuelles et non de,th ories Dans les ann es 1920 en effet. Benjamin avait remis la mode le genre litt raire,du Denkbild image de pens e le terme alle. mand venant du n erlandais denkbeeld qui s ap, plique l art baroque Il s agit de textes brefs qui.
font presque toujours r f rence un environne,1 Rem Koolhaas Junkspace op cit Voir en particu. lier la pr face tr s compl te de Gabriele Mastrigli. Architecture th orie et narration p 7 25,2 Walter Benjamin Images de pens e Paris Chris. tian Bourgois 2011,ment urbain Sens unique 1 paru en 1928 est un. autre exemple de Denkbild Ce genre permet,Benjamin d laborer une forme de r flexion qui. ignore les fronti res conventionnelles entre la,philosophie la litt rature et le journalisme.
Employant une m thode analogue Koolhaas,a eu recours ces derni res ann es peut tre. inconsciemment la forme br ve du Denk,bild d une part pour donner une forme fixe. certaines id es d autre part parce que cela lui,permet de jouer avec une autre identit une. identit litt raire Depuis ses d buts en tant que, sc nariste et journaliste ce travail est celui auquel. l architecte n erlandais est le plus intimement et. le plus jalousement attach 2 On peut penser que,cette seconde identit d crivain repr sente une.
h t ronomie et que s articule autour d elle une,multiplicit de personnalit s litt raires un peu. comme Kierke gaard et Pessoa Elle lui permet,d utiliser des voix diff rentes qui souvent se. 1 Walter Benjamin Sens unique Paris Payot coll,Petite Biblioth que Payot 2013. breuses traductions de Delirious New York seule la traduction en version fran aise1 est parue la m me ann e que l dition originale en anglais et pour cause Quand j crivais NewYork d lire des parties me venaient en fran ais tant le livre tait fran ais dans sa conception D ailleurs

Related Books