Recherches sur la communication et l apprentissage des

Recherches Sur La Communication Et L Apprentissage Des-Free PDF

  • Date:25 Oct 2020
  • Views:3
  • Downloads:0
  • Pages:200
  • Size:1.59 MB

Share Pdf : Recherches Sur La Communication Et L Apprentissage Des

Download and Preview : Recherches Sur La Communication Et L Apprentissage Des


Report CopyRight/DMCA Form For : Recherches Sur La Communication Et L Apprentissage Des


Transcription:

INSTITUT NATIONAL DE RECHERCHE P DAGOGIQUE 2007,ISBN 978 2 7342 1094 8. R f RD 031, Le Code de la propri t intellectuelle n autorisant aux termes des paragraphes 2 et 3 de l article L 122 5 d une part. que les copies et reproductions strictement r serv es l usage priv du copiste et non destin es une utilisation. collective et d autre part sous r serve de mention du nom de l auteur et de la source que les analyses. et les courtes citations justifi es par le caract re critique pol mique p dagogique scientifique ou d information. toute repr sentation ou reproduction totale ou partielle faite sans le consentement de l auteur ou de ses ayants droit. ou ayants cause est illicite article L 122 4 Une telle repr sentation ou reproduction par quelque proc d. que ce soit constituerait donc une contrefa on sanctionn e par les articles L 335 2 et suivants du Code. de la propri t intellectuelle,Comit de r daction,Co diteurs Secr taires de r daction. Barbara BADER Christophe DRIVER,Professeure INRP,universit Laval Lyon France. Qu bec Canada,Martine M HEUT Membres,professeure Jacques COLOMB professeur m rite.
IUFM de Cr teil LDSP INRP Paris,universit Paris 7 Jacques D SAUTELS professeur. Paris France universit Laval Qu bec Canada,Jean Louis CLOSSET Daniel JACOBI professeur. Professeur facult des sciences agronomiques universit d Avignon France. Gembloux Belgique Laurence VIENNOT professeur,universit Denis Diderot Paris France. R dacteur en chef,Alain DUMON,Professeur IUFM d Aquitaine. Pau France,Comit de parrainage, Fran oise BALIBAR professeur Pierre L NA membre de l Acad mie des.
universit Denis Diderot Paris France sciences professeur universit Denis Diderot. Thierry BOON professeur Paris France, universit catholique de Louvain Belgique Georges LESPINARD pr sident de l Institut. John HARROD professeur universit Mc Gill national polytechnique de Grenoble France. Montr al Canada Gilbert PAQUETTE professeur,la t l universit Montr al Canada. Soci t Fran aise de Physique correspondant, Dominique LE QU AU directeur de recherche CNRS CESR Toulouse France. Correspondants pour l Afrique,Za m IDRISSI professeur ENS Rabat Takaddoum Maroc. Valdiodio NDIAYE professeur ENS Dakar S n gal,Correspondants pour l Am rique latine.
Alfredo ROBLES professeur UCV UNA Caracas Venezuela. Miriam QUINTANA DE ROBLES UPEL IPM J M Siso Martinez Caracas Venezuela. Comit de lecture voir page suivante,Directeur de la publication. Serge CALABRE directeur de l INRP, INRP 19 all e de Fontenay BP 17424 69397 LYON CEDEX 07 FRANCE. T l 04 72 76 61 58 www inrp fr,Comit de lecture,Allemagne M COQUID LlREST Cachan. R DUIT IPN Kiel M DEVELAY universit Lyon 2,J J DUPIN IUFM Aix Marseille. Belgique J M DUSSEAU IUFM Montpellier, A M HUYNEN universit de Louvain J GINESTI universit Aix Marseille 3.
G FOUREZ universit de Namur G JACQUINOT universit Paris 8. C LARCHER INRP,J F LE MAR CHAL ENS Lyon, U D AMBROSIO universit de Campinas J L MARTINAND ENS Cachan. A M PESSOA DE CARVALHO A MERCIER INRP,universit de S o Paulo E SALTlEL INRP. J TOUSSAINT IUFM Lyon,A WEIL BARAIS universit Paris 8. G AIKENHEAD University of Saskatchewan,W BOCK universit du Qu bec Hull Grande Bretagne. Y GINGRAS universit du Qu bec Montr al R MILLAR universit d York. B LAPLANTE University of Saskatchewan J OGBORN universit de Londres. M LAROCHELLE universit de Laval N RYDER King s College Londres. J SOLOMON Oxford University,S NORRIS Memorial University of.
C SUTTON University of Leicester,Newfoundland,D ROULEAU coll ge de L vis Lauzon Gr ce. F RUEL universit de Sherbrooke E STAVRIDOU universit de Volo. L SAUV universit du Qu bec Montr al,G THIBERT universit de Montr al. H M C EIJKELHOF universit d Utrecht,A DREYFUS Hebrew University of Jerusalem. R BORLAN universit de S ville S STRAUSS Tel Aviv University. M P JIMENES ALEIXANDRE,universit de Santiago de Compostelle Italie. R PINTO universit de Barcelone A BARGELLlNI universit de Pise. L BORGHI universit de Pavie, tats Unis S CARAVITA Istituto de psicologia de CNR.
E F REDISH universit de Maryland Roma, L RESNICK LRDC universit de Pittsburg P GUIDONI universit de Naples. M MAYER CEDE Rome,France E SASSI universit de Naples. V ALBE cole nationale de formation,agronomique Mexique. R AMIGUES universit de Provence J BAROJAS universit de Mexico. J P ASTOLFI universit de Rouen Suisse, U BESSON universit Paris 7 A GIORDAN universit de Gen ve. BRUILLARD IUFM Cr teil M L SCHUBAUER LEONI,M CAILLOT universit Paris 5 universit de Gen ve.
Le comit ditorial dans sa s ance du 23 mai 2007 a d cid de. pr ciser aux lecteurs de Didaskalia et aux auteurs potentiels la politique. ditoriale de la revue Elle vous est donc pr sent e ci dessous. Didaskalia est une revue internationale francophone qui se veut tre. un espace de d bat scientifique au service de la recherche en didactique. et de l innovation Elle s adresse aux chercheurs aux formateurs aux. enseignants des diff rents niveaux ainsi qu tous ceux qui s int ressent. la culture scientifique et technique, Didaskalia est avant tout une revue de publication dite primaire. qui rassemble des contributions originales pr sentant l actualit de la. recherche Elle publie des articles de recherche des comptes rendus. d innovation des notes de synth se nouvelle rubrique des points de. vue et des notes de lecture Les articles sont orient s dans les diff rentes. rubriques en fonction des crit res suivants, Il est attendu d un article de recherche qu il contienne la majorit des. caract ristiques suivantes pr senter une probl matique reposer sur. un cadre th orique analyser les travaux ant rieurs sur le sujet d crire. la m thodologie de recueil des r sultats pr senter analyser et discuter. les r sultats obtenus conclure en se r f rant aux questions initiales de la. recherche et des recherches similaires, Un compte rendu d innovation doit s appuyer sur des questionnements. ou et des r sultats de recherche montrer en quoi la d marche est innovante. analyser ses effets et sa faisabilit en situation r elle d apprentissage. contenir toutes les informations permettant d autres enseignants de. mettre en uvre une d marche identique, Une note de synth se doit voquer les principales questions du sujet. ou du champ des recherches qu il aborde r pondre une ou plusieurs. questions avoir un regard critique sur les publications cit es d boucher. sur des perspectives en mati re de recherche ou d enseignement. Alain DUMON, Un point de vue consiste en une prise de position affirm e argument e.
et document e sur des id es un peu originales nouvelles int ressant la. didactique des disciplines scientifiques et technologiques d un expert. dans son champ d expertise Ces id es pouvant tre originaires de. disciplines connexes doivent ouvrir des pistes de recherche. Les points de vue sont sollicit s par les membres du comit de. r daction et publi s apr s avis des co diteurs de la revue Les autres. articles sont soumis au jugement de trois experts choisis pour leur. comp tence sur le sujet abord Le temps moyen de traitement des. articles entre leur r ception et leur acceptation est actuellement de 8. mois Le comit ditorial a galement envisag la publication de num ros. sp ciaux consacr s des th mes particuliers Y seraient rassembl s. apr s relecture et actualisation par leurs auteurs des articles d j publi s. dans la revue ventuellement accompagn s de contributions nouvelles. J esp re que ces quelques lignes vous auront clair et incit. proposer un article pour publication dans Didaskalia. Alain DUMON,R dacteur en chef de Didaskalia,ARTICLES DE RECHERCHE. Rania El Bilani Pascale Montpied Jean Fran ois Le Mar chal. Autonomie et motivation lors de l apprentissage,avec un simulateur 11. J r me Santini, Jeux pistemiques et mod lisation en classe ordinaire. les s ismes au cours moyen 47,Intissar Romdhane Laurence Maurines. Les tudiants et les interf rences lumineuses, coh rence des sources et principe de superposition 83.
POINT DE VUE,Guy Rumelhard,Cr ationnisme scienti que et intelligent design. versus la th orie scienti que de l volution 113,COMPTES RENDUS D INNOVATIONS. Danie Brehelin Muriel Guedj, Le mod le particulaire au coll ge uctuations des programmes. et apports de l histoire des sciences 127,Mourad Madrane Mohamed Khaldi Mohammed Talbi. Exploitation didactique de l histoire des sciences. dans une perspective de formation l enseignement des sciences 165. NOTES DE LECTURE 189,ACTUALIT DES COLLOQUES 191,Didaskalia n 31 2007 7.
RESEARCH ARTICLES, Rania El Bilani Pascale Montpied Jean Fran ois Le Mar chal. Autonomy and motivation in learning on a simulator 11. J r me Santini, Epistemic games and modelling in ordinary classrooms. the study of earthquakes in primary school 47,Intissar Romdhane Laurence Maurines. Students and light interference coherence, of their sources and principle of superposition 83. POINT OF VIEW,Guy Rumelhard,Scienti c creationism and intelligent design.
versus the scienti c theory of evolution 113,REPORTS OF INNOVATIONS. Danie Brehelin Muriel Guedj,The particle model changes in the curricula. and the contribution of the history of science 127. Mourad Madrane Mohamed Khaldi Mohammed Talbi, Didactic use of the history of science in the context. of science teaching 165,BOOK REVIEWS 189,CONFERENCE ANNOUNCEMENTS 191. Didaskalia n 31 2007 9,Autonomie et motivation lors de.
l apprentissage avec un simulateur,Autonomy and motivation in learning on a. Autonom a y motivaci n durante el aprendizaje,con un simulador. Autonomie und motivation beim lernen mit,einem simulator. Rania EL BILANI Pascale MONTPIED,Jean Fran ois LE MAR CHAL. UMR ICAR Coast universit Lumi re Lyon 2,Parvis Ren Descartes F 69007 Lyon France.
Dans cet article autonomie et motivation qui constituent deux l ments. importants de l apprentissage sont interrog s lors d un enseignement de. chimie en Premi re S traitant des nergies de r action et de liaison chimi. que L autonomie est d nie gr ce la th orie de l autod termination et. la motivation est consid r e sous son aspect cognitif en relation avec le. besoin de cl ture Trois bin mes sont observ s en train de r aliser une. t che en classe et hors classe mettant en jeu un simulateur Ce dernier. allie mod les qualitatif et quantitatif repr sentations microscopique et. macroscopique et permet d tre impliqu dans une vari t d approches. Didaskalia n 31 2007 11, Rania EL BILANI Pascale MONTPIED Jean Fran ois LE MAR CHAL. de l tude de la r action chimique Son utilisation appara t comme un. moyen pertinent de lutte contre de nombreuses conceptions relatives. la description microscopique de la mati re la notion de liaison chimi. que ou la r action chimique L enregistrement vid o des l ves permet. d articuler ce qu ils disent avec un statut d hypoth se et ce qu ils font en. interaction avec la simulation L approche th orique utilis e permet d en. d duire que la situation propos e est motivante et qu elle fonctionne avec. une autonomie volontaire et non contr l e par des facteurs externes. Mots cl s Motivation autonomie simulation nergie liaison chimique. Autonomy and motivation are two key elements in learning The former. has been theoretically de ned from a self determination theory and the. latter has been considered to have a cognitive origin in relation with the. need for closure Autonomy and motivation have been addressed during. a teaching sequence involving a simulation dealing with reaction energy. and chemical bonds Three pairs of students have been observed as. they were performing one of the tasks of the teaching sequence that. involves a simulator This simulator works out quantitative and qualitative. models as well as microscopic and macroscopic representations. which has appeared as a good way of dealing with chemical reactions. The use of the simulator has seemed to be promising in ghting against. students misconceptions about a particulate model of matter chemical. bonds and chemical reactions Students autonomy de ned along the. lines of the autodetermination theory and the motivation toward cognitive. effort in the situation have been evaluated from their cognitive versus. closure needs By relating students hypothesis and what they do with the. simulation the video recording of six students analysed in the frame of. our theoretical approach has helped to conclude that in the proposed. situation these students had interacted with the simulator in autonomy. and developed a motivation aimed by a cognitive need. Key words motivation autonomy simulation energy chemical bonding. En este art culo se examinan la autonom a y la motivaci n que constituyen. dos elementos importantes del aprendizaje durante una docencia de. qu mica en la clase de Premi re S francesa 1 de Bachillerato especialidad. Ciencias que trata de las energ as de reacci n y de enlace qu mico. La autonom a se de ne gracias a una teor a de la autodeterminaci n y la. motivaci n que consideramos es de origen cognitivo en relaci n con la. necesidad de clausura Se observan 3 parejas de alumnos realizando una. 12 Didaskalia n 31 2007, Autonomie et motivation lors de l apprentissage avec un simulateur. tarea en clase que pone en juego un simulador Este ltimo relaciona. los modelos cualitativo y cuantitativo las representaciones microsc pica. Didactic use of the history of science in the context of science teaching 165 BOOK REVIEWS 189 CONFERENCE ANNOUNCEMENTS 191 Didaskalia n 31 2007 11 Autonomie et motivation lors de l apprentissage avec un simulateur Autonomy and motivation in learning on a simulator Autonom a y motivaci n durante el aprendizaje con un simulador Autonomie und motivation beim lernen

Related Books