L pid miologie CERIMES

L Pid Miologie Cerimes-Free PDF

  • Date:13 Sep 2020
  • Views:2
  • Downloads:0
  • Pages:9
  • Size:208.54 KB

Share Pdf : L Pid Miologie Cerimes

Download and Preview : L Pid Miologie Cerimes


Report CopyRight/DMCA Form For : L Pid Miologie Cerimes


Transcription:

Support de Cours Version PDF,Table des mati res,I La d finition 3. II Les champs d application 4,II 1 l pid miologie de population ou classique 4. II 2 l pid miologie clinique ou recherche clinique 4. III Les objectifs de l pid miologie 4,III 1 L pid miologie descriptive 4. III 2 L pid miologie analytique ou tiologique ou causale 5. III 3 L pid miologie valuative 5,IV Les diff rents types d tudes pid miologiques 5. IV 1 Les tudes exp rimentales 5,IV 2 Les tudes non exp rimentales 6.
IV 2 1 Les tudes de pr valence 6,IV 2 2 Les tudes d incidence 7. V Les tudes de cohortes 7,VI Les tudes cas t moins 7. VII Les biais 8,VIII Les niveaux de preuves 8,IX Bibliographie 9. Universit M dicale Virtuelle Francophone,Support de Cours Version PDF. Ce cours n est qu une pr sentation g n rale d une discipline vaste. L tudiant doit adapter ses connaissances selon son enseignement dispens en PACES et. doit savoir se r f rer la bibliographie et aux diff rentes sites utiles mentionn s en fin de. I LA D FINITION,Etymologie,Epi au dessus de,Demos peuple.
Logos discours, Etude de la distribution et des d terminants des tats ou des v nements li s la sant. dans des populations sp cifiques et l utilisation de cette connaissance pour le contr le de. Last JM A Dictionary of Epidemiology 2001,Cf J Snow et tude du cholera Londres en 1954. L pid miologie est l tude de la fr quence des maladies de la dynamique des tats de. sant et des d terminants de ces variations dans une population humaine Les d finitions. de l pid miologie sont cependant nombreuses Discipline scientifique et science de base. de la sant publique, Les tudes pid miologiques ont pour objectif la pr vention des probl mes de sant Leur. finalit est donc d am liorer la sant des populations gr ce une meilleure compr hension. et connaissance des maladies la sant tant d finie par l Organisation Mondiale de la. Sant comme un tat de complet bien tre physique mental et social et ne consiste. pas seulement en l absence de maladie ou d infirmit et pas seulement l absence de. Il est important de noter que l pid miologie s int resse un groupe d individu et non. l individu L ensemble des individus vis s par une tude constitue une population Les. tudes pid miologiques sont souvent r alis es sur un chantillon de la population cible. Exemple patiente enceinte g e de 18 ans 40 ans pr sentant une grossesse bas. risque obst trical l admission en salle de naissance. Universit M dicale Virtuelle Francophone,Support de Cours Version PDF. II LES CHAMPS D APPLICATION,On distingue deux champs d application.
II 1 L PID MIOLOGIE DE POPULATION OU CLASSIQUE, Elle concerne les tudes pid miologiques en population g n rale Elles ont pour objectif. l laboration de strat gies en sant publique Et sont fond es sur la description et la mesure. des ph nom nes de sant dans une population, II 2 L PID MIOLOGIE CLINIQUE OU RECHERCHE CLINIQUE. Il s agit des tudes pid miologiques sur des populations de patients en vue d am liorer les. connaissances et techniques m dicales en vue de leurs applications l activit clinique. courante permettant l am lioration des connaissances et strat gies m dicales ainsi que. l valuation de leurs applications dans le cadre d activit s cliniques. III LES OBJECTIFS DE L PID MIOLOGIE, Initialement l pid miologie tait centr e sur l tude des maladies infectieuses et des. pid mies Puis progressivement dans les ann es 50 elle s est int ress e d autres. domaines de sant publique tels que l tude des cancers et des maladies cardio. vasculaires Ainsi progressivement les objectifs des tudes pid miologiques ont volu. L pid miologie peut donc rev tir aujourd hui plusieurs objectifs et donc types d tudes. activit s qui sont soit,de surveillance,d investigation. de recherche,d valuation, Pour cela diff rentes mesures ou indicateurs ainsi que types d enqu tes sont utilis s.
III 1 L PID MIOLOGIE DESCRIPTIVE, La finalit de l pid miologie descriptive est la description d un ph nom ne de sant dans. une population fr quence variations en fonction des caract ristiques de cette population. et de param tres tels que le temps et l espace, Elle est n cessaire pour mesurer l importance d un probl me de sant et soulever des. hypoth ses tiologiques facteurs de risque de survenue de cette maladie. Universit M dicale Virtuelle Francophone,Support de Cours Version PDF. Exemple on souhaite tudier l volution de la mortalit par cancer du sein entre 1980 et. 2012 en France, III 2 L PID MIOLOGIE ANALYTIQUE OU TIOLOGIQUE OU CAUSALE. Elle a pour but de rechercher les causes des maladies et les facteurs ou marqueurs de. risque influen ant leurs survenues au sein d une population Elle permet ainsi d tablir des. relations de causalit entre l exposition un facteur ou marqueur de risque et la maladie Le. risque est d fini comme la probabilit de survenue d un v nement donn. Les facteurs de risque augmentent la probabilit de survenue de la maladie Cependant il. est possible d agir sur l exposition ces facteurs de risque. Exemple tabac alcool, Les marqueurs de risque augmentent eux aussi la probabilit de survenue de la maladie.
mais aucune action n est priori envisageable sur le marqueur. Exemple l ge le sexe, Une enqu te tiologique a pour finalit de comparer plusieurs groupes entre eux. Des malades et des non malades, Selon l exposition un ou plusieurs facteurs de risques. Exemple on souhaite tudier si l exposition au tabac est un facteur de risque de survenue. de cancer du sein entre 1980 et 2012 en France,III 3 L PID MIOLOGIE VALUATIVE. Les enqu tes valuatives tudient les actions de pr vention ou de traitement. Exemple valuer la campagne de vaccination antigrippale annuelle au sein du Centre. Hospitalier X aupr s des professionnels de sant travaillant en maternit. IV LES DIFF RENTS TYPES D TUDES PID MIOLOGIQUES, On distingue deux grands types d tudes selon qu il s agit d une tude exp rimentale ou. IV 1 LES TUDES EXP RIMENTALES, Le chercheur intervient sur le statut d exposition des sujets Il peut intervenir sur.
le ou les facteurs d exposition,le moment d exposition. Universit M dicale Virtuelle Francophone,Support de Cours Version PDF. les personnes expos es, Dans un premier un premier temps les groupes vont tre suivis puis compar s entre eux. En pratique la r alisation d tudes exp rimentales est souvent limit e en raison de. contraintes thiques,Le principe de randomisation, L tude est dite randomis e si l affectation des sujets un groupe ou un autre est tir e. au sort C est le hasard qui d termine donc l appartenance du sujet un groupe Ainsi seul. le groupe d appartenance des sujets semble pouvoir diff rencier les sujets entre eux La. randomisation permet de limiter les biais des tudes. Les tudes ou essais randomis s sont qualifi s,d ouverts quand le traitement est connu de tous.
en simple aveugle quand seuls les patients ignorent la nature du traitement. en double aveugle quand patients et m decins ignorent la nature du traitement. IV 2 LES TUDES NON EXP RIMENTALES,Elles sont aussi appel es tudes observationnelles. Elles peuvent tre vis e descriptive ou tiologique Le chercheur va observer la r alit. sans intervenir sur les conditions d exposition des sujets. Les tudes vis e descriptive sont,IV 2 1 Les tudes de pr valence. Les tudes de pr valence permettent d observer la fr quence de survenue d un. ph nom ne de sant dans une population un moment pr cis Il s agit d enqu tes. transversales Le recueil d information s effectue sur une p riode br ve un jour donn. La notion de suivi des patients dans le temps est absente C est un indicateur statique. de morbidit,Pour rappel la pr valence est d finie comme tant. La pr valence s exprime sous forme d un chiffre entre 0 et 100 ou d un pourcentage. nombre de cas pour 100 ou 1 000 ou 10 000,Universit M dicale Virtuelle Francophone. Support de Cours Version PDF, Exemple mesure de la pr valence du diab te de type 2 en France.
IV 2 2 Les tudes d incidence, Les tudes d incidence n cessitent l observation sur une p riode d termin e d un ou de. groupes de sujets pour mesurer les modifications de l tat de sant des populations Il s agit. d tudes longitudinales,Pour rappel l incidence est d finie comme tant. Exemple mesure de l incidence des cas de list riose chez les femmes enceintes en. France en 2012,C est un indicateur dynamique de morbidit. V LES TUDES DE COHORTES, Une cohorte est un groupe de sujets suivis dans le temps Les tudes de cohortes sont. galement appel es tudes expos s non expos s En pratique deux groupes sont. les sujets expos s au facteur de risque,les sujets non expos s au facteur de risque.
Les deux groupes vont tre suivis tudes longitudinales puis compar s entre eux On. parlera de cohorte historique si la survenue de l exposition au x facteur s et de la maladie. a d j eu lieu au moment o le chercheur d bute son enqu te. VI LES TUDES CAS T MOINS,Deux groupes de sujets vont tre compar s. Des sujets malades les cas,Des sujets non malades les t moins. Le recueil d information est toujours r trospectif dans ce cas Les groupes sont ensuite. compar s Les cas et les t moins doivent tre choisis dans la m me population Les. caract ristiques du groupe t moin doivent tre les plus proche possible du groupe cas. La seule diff rence observable entre les groupes devrait tre th oriquement l absence de. signes de la maladie,Universit M dicale Virtuelle Francophone. Support de Cours Version PDF,VII LES BIAIS, Les biais sont des erreurs m thodologiques ayant comme cons quence syst matique de. produire des estimations sup rieures ou inf rieures la valeur r elle des param tres. Les biais sont ind pendants de la taille de l chantillon. Le biais de s lection ou de population est celui qui discrimine la population Probl mes. dans la constitution des chantillons perdus de vue non r pondants. Le biais de mesure d investigation ou d information est du une mesure incorrecte du. facteur d exposition exemple d faut de m morisation diff rente chez les cas et les. t moins d faut de randomisation, Le biais de confusion concerne une mauvaise analyse ou un facteur incrimin qui n a aucun.
lien de causalit avec le ph nom ne observ, Toute tude pr sente des biais il faut avant tout essayer de les pr voir pour les minimiser. VIII LES NIVEAUX DE PREUVES, La pertinence des r sultats donc le niveau de preuve d une tude pid miologique est. valu e selon la m thodologie employ e, Le tableau ci dessous regroupe les niveaux de preuves les plus utilis s suivant l enqu te. Tableau 1 Le classement des tudes pid miologiques,Universit M dicale Virtuelle Francophone. Support de Cours Version PDF,IX BIBLIOGRAPHIE, Bibliographie Universit de Jussieu http marne u707 jussieu fr biostatgv.
Bibliographie Haute Autorit en Sant http www has, sante fr portail upload docs application pdf 2011 01 fiche consensus formalise pdf. Bibliographie FALISSARD B 2005 Comprendre et utiliser les statistiques dans les. sciences de la vie MASSON, Bibliographie T Ancelle Statistique Epid miologique 2 me dition Coll Sciences. Fondamentales Maloine Paris 2008,CONCLUSION,1 L intervention ou non du chercheur. Exp rimentale intervention d termin e par l exp rimentateur et appliqu e un groupe de. sujet s lectionn s,Observationnelle pas d intervention du chercheur. 2 Les objectifs,Descriptive pr valence incidence,Etiologique tude des facteurs de risque.
Evaluative comparaison de protocoles,3 La chronologie du recueil d informations. Transversale si le recueil d informations a lieu l un instant donn. Longitudinale si le recueil de donn es a lieu au cours d une p riode lors de visites. successives, R trospective si le recueil d informations a lieu dans le pass. Prospective si le recueil de donn es a lieu lors d un suivi dans le temps. 4 La m thode utilis e, Etude de cohorte ou cas t moins monocentrique ou multicentrique essai randomis ou. non en ouvert ou simple double aveugle,Universit M dicale Virtuelle Francophone. Last JM A Dictionary of Epidemiology 2001 Cf J Snow et tude du cholera Londres en 1954 L pid miologie est l tude de la fr quence des maladies de la dynamique des tats de sant et des d terminants de ces variations dans une population humaine Les d finitions de l pid miologie sont cependant nombreuses Discipline scientifique et science de base de la sant

Related Books