L EVOLUTION DES SCIENCES ET DES TECHNOLOGIES

L Evolution Des Sciences Et Des Technologies-Free PDF

  • Date:13 Sep 2020
  • Views:4
  • Downloads:0
  • Pages:20
  • Size:1.97 MB

Share Pdf : L Evolution Des Sciences Et Des Technologies

Download and Preview : L Evolution Des Sciences Et Des Technologies


Report CopyRight/DMCA Form For : L Evolution Des Sciences Et Des Technologies


Transcription:

Un si cle d innovations dans l imagerie m dicale,1re radiographie 1re op ration par t l m decine. 1er service,1res images du,d imagerie m dicale,en fonctionnement. 1890 1900 1910 1920 1930 1940 1950 1960 1970 1980 1990 2000. d b ann es 1950,1ers appareils d chographies 1971 Syst me. 1er scanner d archivage et,Introduction des rayons X 1977 de transmission. Introduction des ultrasons 1er IRM d images,Introduction de l informatique.
Introduction de la r sonance magn tique,Les progr s de la m decine depuis1914. Au XX me si cle la th rapie c est dire les moyens qui doivent permettre la gu rison fait. d importants progr s en lien avec d autres sciences chimie physique biologie Ainsi la. radioscopie se d veloppe gr ce aux travaux du physicien allemand R ntgen sur les rayons X ils. permettent de visualiser l tendue des l sions C est le d but de l imagerie m dicale Pendant la. 1ere guerre mondiale Marie Curie organisera des unit s mobiles de radiographie sur le front pour. soigner les poilus soldats de 14 18,Des avanc es fondamentales. Domaine Ann e D couverte et Application Scientifique. Biochimie 1921 Insuline R gule taux du,sucre dans le. sang pour les,diab tiques,1946 Cortisone Anti,inflammatoire. Bact riologie 1928 P nicilline Antibiotiques Alexander. contre les Fleming R U,infections,Biologie 1930 Microscope Identification.
lectronique maladies virales,Biologie 1953 ADN D pistage de James D Watson. mol culaire ou 2001 Inventaire du maladies USA et H C. G n tique g nome humain h r ditaires et Crick R U, Chirurgie 1967 Transplantation Op ration ou Christian. cardiaque chez remplacement Barnard Afr du,l homme d organes vitaux sud. Des moyens pr ventifs et curatifs soins accrus, De nouveaux vaccins font reculer la tuberculose 1921 et la poliomy lite 1956 P nicilline et antibiotiques. constituent une arme contre les infections bact riennes. Radiologie rayons X scanner IRM Imagerie R sonnance Magn tique ancien RMN R sonnance Magn tique. Nucl aire et l chographie Ultra sons permettent d affiner les diagnostics Pourtant au d part ces. nouvelles techniques n avaient pas pour but de soigner mais souvent une utilisation militaire. La chirurgie avec les progr s de l anesth sie entreprend des greffes du rein 1958 et du c ur 1967 Les. NTIC Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication associ es la robotique permettent. d tre plus pr cis plus rapide, Au tournant des ann es 1980 la m decine n est plus seulement un moyen de soigner mais aussi un outil pour.
cr er du vivant procr ation in vitro les b b s m dicaments le clonage D o le d veloppement d une. r flexion bio thique r gles morales associ es aux nouvelles avanc es m dicales comme le clonage ou les. m res porteuses,Une op ration distance,En septembre une femme g e de 68 ans est op r e. de la v sicule biliaire L ablation est effectu e gr ce. un robot pilot distance Le chirurgien op re New,York partir de la console La malade elle est. Strasbourg L un chirurgien introduit dans son,abdomen un endoscope contenant un bras robotique. prolong par des instruments chirurgicaux Cette, op ration prend 16 minutes En 115 millisecondes le. robot transmet New York les donn es recueillies,Les connexions sont tablies travers un mode de.
transfert asynchrone ATM mis au point par France,Telecom gr ce un r seau garantissant une haute. priorit des transmissions La malade quitte l h pital en. parfaite sant au bout de 48 heures,Sous la direction de D Sicard et G Vigarello Aux. origines de la m decine Fayard 2011, En 1956 aux tats Unis le Dr Gregory Pincus met au point. une combinaison de progest rone et d strog ne de synth se hormones. f minines c est la premi re pilule, La ma trise de la f condit par les femmes va acc l rer l mancipation. f minine la conqu te de la parit sociale conomique et politique. A NOTER Cette d couverte a t rendue possible gr ce ce chercheur bien s r mais aussi. deux femmes Katherine McCormick qui a consacr sa fortune cette recherche et Margaret. Sanger infirmi re New Yorkaise fondatrice du Planning Familial. En France la pilule est autoris e en 1967 c est la loi Neuwirth. Conclusion, Depuis 1914 et du fait des deux guerres mondiales les.
recherches m dicales ont progress dans de nombreux. domaines et simultan ment imagerie chirurgie,m dicaments vaccins entra nant ainsi une. acc l ration des d couvertes Cela remet en cause, une grande partie des bases religieuses ou morales de. la soci t th orie de l volution contraception,Des soci t s en meilleure sant. La population fran aise dispose de soins de qualit moindre co t depuis la cr ation. de la s curit sociale en 1945 A noter qu avec l explosion des d penses de sant du. fait par exemple du vieillissement de la population le d ficit de la s curit sociale. donne naissance des soins plusieurs vitesses m dicaments moins bien rembours s. ou d rembours s, Cependant ces progr s ne font pas dispara tre tous les dangers De nombreuses. maladies n ont toujours pas de vaccins comme le paludisme en 2010 210 millions de. cas dont 650 000 d c s ou le SIDA 31 millions de personnes sont contamin s en. 2009 et 1 8 millions en sont mortes, De plus les soins m dicaux ne sont pas les m mes au nord et au sud de la ligne de.
fracture conomique et sociale, Au Nord des scandales r p tition sur les dysfonctionnements du syst me de sant. fran ais Au Sud une pid mie de chol ra au Zimbabwe Ces deux crises sanitaires. qui ont marqu l actualit r cente sont assez symptomatiques des lignes de fracture. qui caract risent la sant l chelle mondiale D une part les pays riches se trouvent. aux prises avec un syst me de sant l efficacit de plus en plus remise en question. D autre part faute d offre de soins performante les pays pauvres demeurent. confront s des fl aux depuis longtemps vaincus dans les pays du Nord Pendant que. les PID du nord souffrent d ob sit et meurent de maladies cardiovasculaires li es. une alimentation trop riche Les PMA du sud restent caract ris s par une forte. mortalit infantile notamment une esp rance de vie faible et une morbidit toujours. aussi pr occupante li e aux carences nutritionnelles et aux maladies transmissible. L esp rance de vie est pass de 48 ans en 1900 79 ans en 2000. pour atteindre en 2011 86 ans pour les femmes et 79 ans pour les. hommes d o un vieillissement de la population, Nous mourrons toujours mais plus tard et pour d autres raisons. D autres innovations dans tous les, De l automobile la fus e r serv e une lite au d but du XX me si cle. l auto devient dans les ann es 1950 un objet de consommation courante. Avec les trente glorieuses les salaires augmentent et les m nages. ach tent cr dit un v hicule avec une caravane pour partir en vacances. Le train atteint des vitesses ph nom nales plus de 300 km h et l usage. de l avion se r pand On voyage plus vite plus loin et moins cher De m me. les marchandises sont transport es sur de plus longues distances des. coups plus faibles, A partir des ann es 60 l homme voyage dans l espace Le 20 juillet 1969. les cosmonautes Etats Uniens marchent pour la premi re fois sur la Lune. en pleine guerre froide, La conqu te de l espace permet la mise en orbite de satellites.
d observations et de t l communications, Des 1950 le nucl aire se d veloppe mais d j se pose le probl me des. d chets radioactifs et de la s curit des centrales Sans oublier les. risques d accidents comme Tchernobyl 1986 ou Fukushima 2011. d importants progr s en lien avec d autres sciences chimie physique biologie Ainsi la radioscopie se d veloppe gr ce aux travaux du physicien allemand R ntgen sur les rayons X ils permettent de visualiser l tendue des l sions C est le d but de l imagerie m dicale Pendant la 1ere guerre mondiale Marie Curie organisera des unit s mobiles de radiographie sur le

Related Books